Depuis le 09 juin 2021, un pass sanitaire est mis en place pour accompagner les Français au retour à une vie normale tout en minimisant les risques de contamination.

A partir du 15 février 2022, toute personne n’ayant pas reçu sa dose de rappel 4 mois après la précédente perdra la validité de son pass sanitaire. Depuis le 28 décembre, le rappel vaccinal peut être réalisé dès 3 mois après la deuxième injection.

Pour produire un pass sanitaire valide, un particulier doit donc pouvoir présenter l’une des trois preuves suivantes :

  • Un schéma complet de vaccination (comme expliqué ci-dessus) ;
  • Un test négatif de moins de 24 h pour l’accès aux lieux concernés ;
  • Un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19.

Le pass pourra prendre, selon le choix de l’usager, la forme d’un support papier ou d’un support numérique, via l’application TousAntiCovid.